DEMARRAGE DU PROJET FEVE 3

Nouvelle image 1

Le projet Frontières et Vulnérabilités au VIH/SIDA en Afrique de l’Ouest, mis en œuvre jusqu’en 2015 dans sa phase 2e a permis de contribuer aux résultats importants qui ont été obtenus dans la réponse au VIH aussi bien au niveau des pays qu’au niveau régional. Au-delà de ces résultats, le programme a été jugé comme un programme original et pertinent. En effet, le rapport de l’évaluation externe du projet conclut : « FEVE a été initiateur d’une dynamique de prise de conscience ou de renforcement de la dynamique nationale (pays) répondant aux besoins de prévention et de prise en charge des besoins des populations clés et vulnérables.

Afin de consolider les acquis obtenus dans le cadre de la mise en œuvre du projet, une troisième phase du projet est prévue pour la période 2016-2020. FEVE 3 qui interviendra dans 09 pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Sénégal, permettra de contribuer à l’atteinte de l’objectif 3 des Objectifs de Développement Durable « Promouvoir la santé et le bien-être à tous les âges » et à l’atteinte des objectifs du plan stratégique régional de lutte contre le SIDA de la CEDEAO et de l’ONUSIDA.  

De manière globale, le projet FEVE vise à réduire la vulnérabilité, la transmission et l’impact du VIH/Sida au sein des populations les plus vulnérables à l’épidémie (travailleuses du sexe, hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, usagers de drogues…) dans les zones à grande mobilité et dans les espaces transfrontaliers, ainsi qu’à renforcer la coopération transfrontalière pour une meilleure riposte. Il favorisera un meilleur accès à la santé aux populations clés et une meilleure résilience de ces populations face au risque du VIH. Le projet permettra également, dans la ligne d’actions des stratégies 90-90-90 et du « Fast track » promues par l’ONUSIDA, de contribuer à augmenter le nombre de personnes qui connaissent leur statut sérologique vers l'objectif du premier 90 et indirectement de contribuer aux objectifs portant sur le traitement et la suppression de la charge virale.

 

 NOS PARTENAIRE 

sav_child.jpg UNFPA.jpg WB.jpg pathfinder2.jpg medmonde.jpg HEKSEPERS.jpg handicap.jpg GDL.jpg DPB.jpg concern.jpg cils.jpg andaS.jpg am_chine.jpg plan.jpg osiwa.jpg aliance_ci.jpg fond_mondial.jpg care.jpg engender.jpg  expertise_fr.jpg  onu_femme.jpg  sweed.jpg